EP3 : Méthodes d’échantillonnage probabilistes + Test QCM

Spread the love

1) – Échantillonnage aléatoire et simple

Un échantillonnage est aléatoire si tous les individus de la population ont la même chance de faire partie de l’échantillon; il est simple si les prélèvements des individus sont réalisés indépendamment les uns des autres.

En particulier, si la population est finie, cette définition correspond au tirage aléatoire avec remise, qui permet de traiter les populations finies comme des populations infinies.

Pour prélever un échantillon aléatoire et simple il faut :

  • Constituer la base de sondage qui correspond à la liste complète et sans répétition des éléments de la population ;
  • Numéroter ces éléments de 1à N ;
  • Procéder, à l’aide d’un générateur de nombres pseudo aléatoires à la sélection des unités différentes qui constitueront l’échantillon.

2)- Echantillonnage stratifié

L’échantillonnage stratifié est une technique qui consiste à subdiviser une population hétérogène, d’effectif  N, en P sous populations (ou strates) plus homogènes d’effectif  Ni de telle sorte que N = N1+N2+……. +Np. Un échantillon, d’effectif ni, est par la suite, prélevé indépendamment au sein de chacune des strates en appliquant un plan d’échantillonnage au choix de l’utilisateur. Le plus souvent, on procédera par un échantillonnage aléatoire et simple à l’intérieur de chaque strate….

3)- Echantillonnage par degrés

L’échantillonnage par degrés regroupe toute une série de plans d’échantillonnage caractérisés par un système ramifié et hiérarchisé d’unités.

Dans le cas de deux degrés, par exemple, on considère que la population est constituée d’un certain nombre d’unités de sondage du premier degré (unités primaires), chacune de ces unités étant constituée d’un certain nombre d’unités du second degré. (unités secondaires) On réalise d’abord un échantillonnage d’unités du premier degré. Ensuite, dans chaque unité sélectionnée au premier degré, on prélève un échantillon d’unités du second degré. Le mode de sélection pouvant varier d’un degré à l’autre.

L’échantillonnage par degrés s’impose lorsqu’il est impossible d’inventorier les éléments de toute la population et qu’il est possible d’énumérer les unités prélevées au premier degré. Il permet une concentration du travail sur le terrain et donc une réduction des coûts. Pour un même nombre total d’observations, il faut citer sa plus faible efficacité que l’échantillonnage aléatoire et simple.

4)- Echantillonnage systématique

L’échantillonnage systématique est une technique qui consiste à prélever des unités d’échantillonnage situées à intervalles égaux. Le choix du premier individu détermine la composition de tout l’échantillon.

==============

Vous trouverez dans cette vidéo des explications simples de ces quatre méthodes probabilistes avec des applications.

NB : Afin de bien maîtriser le contenu de cette vidéo vous aurez un lien (sous la vidéo) d’un test de connaissances sous forme de QCM ( questions à choix multiples)

  • Merci de partager l’article dans les réseaux sociaux.

Spread the love

Laisser un commentaire