EP2 : Le marché interbancaire + Test QCM

Spread the love

Pendant très longtemps, le marché monétaire s’est résumé dans des opérations qui permettent à un agent financier de prêter ou d’emprunter auprès d’un autre agent financier. En effet les établissements bancaires s’échangeant des liquidités ; on parlait du marché interbancaire au sens étroit. Mais, tout aussi important était des autres opérations qui permettent à la banque centrale d’offrir ou demander des liquidités, en échange de titres, aux agents financiers, d’une part en raison d’un besoin net de financement des établissements bancaires ; d’autre part, parce que la banque centrale trouvait dans ses injections et ses retraits de liquidités un moyen de contrôler l’activité bancaire (le marché monétaire devient un instrument de la politique monétaire).

Dans cette vidéo on va entamer le premier chapitre qui s’intitule « le marché monétaire » et on va s’intéresser au premier compartiment de ce marché monétaire à savoir : « le marché interbancaire »

Ce dernier se subdivise aussi en deux compartiments :

1)- Le marché interbancaire au sens étroit :

   Sa fonction principale est de permettre aux établissements bancaires d’équilibrer leur trésorerie. Il se crée tout naturellement entre les banques souhaitant compenser quotidiennement leurs excédents et déficits en monnaie centrale.

Par ailleurs, sachant que la monnaie centrale détenue par les banques commerciales et inscrite à leurs comptes courants auprès de la banques centrale ne leurs rapporte aucune rémunération, ces établissements ont intérêt à n’en conserver qu’un minimum (minimum imposé notamment les réserves obligatoires et par les demandes de billets de la clientèle) et à prêter les excédents. Leur gestion optimale les conduit à prêter contre intérêt, même pour des périodes brèves, les surplus de monnaie centrale. De leur coté, les emprunteurs peuvent souhaiter ne s’endetter que pour un bref laps de temps. Le marché interbancaire au sens étroit permet donc :

  • Les échanges des excédents et des déficits de la liquidité bancaire.
  • La rentabilisation des excédents de monnaie centrale.

2)- Le marché interbancaire au sens large :

   Sur ce marché interbancaire au sens large intervient également la banque centrale. Cette dernière joue le rôle de « prêteur du dernier ressort » lorsque le système est en banque (absence de compensation parfaite entre les excédents et les déficits des banques commerciales). La banque centrale intervient également afin d’influencer la quantité de monnaie en circulation.

Vous trouverez dans cette vidéo une explication très simple de ce marché intérbancaire

NB : Afin de bien maîtriser le contenu de cette vidéo vous aurez un lien (sous la vidéo) d’un test de connaissances sous forme de QCM ( questions à choix multiples)

  • Merci de partager l’article sur les réseaux sociaux.

Spread the love

Laisser un commentaire