Résumé du cours de statistique descriptive-Université de bordeaux

Spread the love

Vous pouvez télécharger, ci-dessous, ce cours en pdf…EXTRAIT DU COURS:

Statistique descriptive :
• C’est une ensemble de méthodes permettant de décrire et d’analyser des observations (des données qui ont été au préalable collectées sous une forme brute).
• Ces observations portent sur la mesure d’une ou plusieurs caractéristiques de personnes, d’objets, de nations d’entités (entreprises)…
– Population (notée P ou alors Ω pour rappeler que l’on travaille souvent en statistique dans un univers probabiliste) : c’est l’ensemble des personnes ou des objets étudiés (toute la population). La population est étudiée selon un ou plusieurs caractères.
Échantillon : c’est une fraction de la population. L’échantillon peut être constitué de manière aléatoire, non aléatoire, exhaustive ou non. Pour que les résultats observés de l’échantillon puissent être généralisables à la population il faut que l’échantillon soit représentatif.
– Échantillonnage : c’est l’ensemble des opérations qui ont pour objet de prélever un certain nombre d’individus dans la population.
– Sondage : c’est le recueil d’une partie de la population. La partie des individus étudiés ou sondés se nomme échantillon.
– Échantillon Aléatoire simple : consiste à prélever au hasard et de façon indépendante les individus dans une population.
– Individu (même si c’est un objet, une entreprise, une nation) : On parle aussi d’unité statistique. Chaque objet d’une population ou d’un échantillon se nomme « unité statistique ».
– Les variables (Notées X) : les caractéristiques mesurées s’appellent : les variables. Pour les variables on parle donc de « caractère ».
– Le caractère : Le caractère désigne une grandeur ou un attribut, observable sur un individu. Elle est susceptible de varier prenant ainsi différents états appelés modalités.
• Quantitatif (revenus de 1200€) et qualitatif (revenus bas)
• Logique « cardinal » (quatorze) et logique « ordinal » (quatorzième)
• Le codage permet de transformer le qualitatif en quantitatif
• Pour une variable quantitative il existe les variables discrètes ou les variables continues (cette dernière peut prendre toutes les valeurs possibles)
– Les modalités (Notées M) : Ce sont les différentes situations du caractère (nombre d’inscription en première année : 1,2,3. Il y a trois modalités : k=1,2,3).
• Les modalités peuvent soit être incompatibles et exhaustives : c’est à dire que toutes les modalités possibles sont considérées et qu’un individu ne peut présenter qu’une seule modalité.
• Dans le cas des variables discrètes, repérer les modalités peut être aisé (il ne faut pas qu’il y ait trop de modalités). Une variable discrète est toujours numérique. Par exemple, le nombre de plaintes de clients ou le nombre de défauts….


Spread the love

Laisser un commentaire